Samedi 22 février 2014 à Lausanne a été créée l’Association romande pour la promotion de l’engagement civique (ARPEC).

ARPEC : Pour une jeunesse dynamique

Ce samedi 22 février 2014 à Lausanne a été créée l’Association romande pour la promotion de l’engagement civique (ARPEC). Une association créée avec le soutien de nombreux représentants des partis de jeunes ainsi que plusieurs personnes non-partisanes, dont le but fondamental est d’encourager notre jeunesse de s’investir davantage dans (et pour) notre société, par le biais des votations et de la politique, mais aussi par l’implication bénévole dans associations, projets et manifestations. L'association romande pour la promotion de l’engagement civique (ARPEC) est officiellement créée

Créée avec la présence de jeunes du POP, jeunes de SolidaritéS, jeunes socialistes, jeunes libéraux-radicaux, jeunes démocrates-chrétiens, jeunes verts, jeunes du PBD et jeunes UDC, l’ARPEC se veut pionnière dans les buts qu’elle souhaite défendre.

Quand tout oppose initialement des partis dans les idées politiques, ils se sont néanmoins réunis pour un objectif commun : l’implication de la jeunesse dans notre société.

En effet, le constat en Suisse est inquiétant. Selon les chiffres de l’OFS, lorsque 46% de la population s’investissait dans une activité bénévole en 1997, le chiffre est tombé à 33% en 2010. Pire encore, les jeunes font partie de la catégorie qui s’engage le moins. La nécessité de changer les choses est d’autant plus importante en région lémanique, qui s’avère être une des régions les plus touchées de Suisse par le manque de bénévoles.

« Le problème de l’individualisme ne semble pas encore résolu et touche l’ensemble de la population. Le but de l’association sera de présenter toute la richesse d’une implication bénévole ou politique, pour soi-même commcitations Lassociation romande pour la promotion de l’engagement civique (ARPEC) est officiellement crééee pour les autres » s’est exprimé Romain Pilloud, président de l’association et membre de la Jeunesse Socialiste.

D’autres buts analogues de l’association ne pourront pas non plus être mis de côté. La situation actuelle montre qu’en politique, peu de femmes s’investissent et qu’il s’agit encore d’un monde essentiellement masculin. Si la raison est principalement historique, l’ARPEC s’investira pour que les choses changent également de ce côté.

La présence de Tanguy Ausloos, délégué à la jeunesse pour la Ville de Lausanne ainsi que celle de Jacqueline Pellet, conseillère municipale à la commune de Montreux en charge de la jeunesse montre également que les autorités suivent de près ce dynamisme qui promet d’amener quelques beaux projets sur la table.

« A la fin de cette assemblée, nous constatons que jeunes et moins jeunes partagent cet objectif commun qu’est de préparer notre société en touchant toutes les générations, et ce pour préparer le terrain aux générations futures » complète Quentin Krattiger, vice-président de l’ARPEC et membre du PBD Vaud.

Le Comité de l’ARPEC est composé d’un président (Romain Pilloud), de deux vice-présidents (Quentin Krattiger et Antoine Jaquenoud), d’un secrétaire (Larry Sarrasin) et d’un trésorier (Raffael Sergi). L’association, dont le siège se trouve à Montreux, se réunira plusieurs fois par année et projette d’organiser débats et passages dans les gymnases et écoles professionnelles. Les idées sont nombreuses et les projets ne manqueront pas de germer ces prochaines années.
Ils Parlent de nous:

Plus d'infos sur quentin-krattiger.ch

0 Kommentare


Diskutieren Sie mit!

Bei Politnetz legen wir Wert auf einen konstruktiven Austausch. Bitte bleiben Sie beim Thema und respektieren Sie andere Personen. Lesen Sie unsere Diskussionsregeln.


Mehr zum Thema «Wahlen»

zurück zum Seitenanfang
  • Copyright © Politnetz AG 2009–2017
  • Impressum
Release: production