La paille et la poutre

Je n’aime pas la « Schadenfreude ». Mais après ces nombreux mois a avoir entendu la Suisse critiquée par ses voisins en raison de son secret bancaire et de son soi-disant manque d’éthique, je suis heureuse de voir que quelques vérités commencent à sortir ! La Suisse a probablement la législation contre le blanchiment d’argent la plus sévère du monde. Elle s’est attachée depuis des années à prendre sur le plan interne les mesures législatives conformes à ses engagements internationaux.

On ne peut en dire autant de certains pays de l’Union européenne. L’Allemagne a déjà subi certaines critiques et tout récemment, on vient d’apprendre que la Commission européenne somme la France de respecter la législation européenne contre le blanchiment de capitaux…. Elle avait un délai au 15 décembre 2007 pour mettre sa loi nationale en conformité avec la directive applicable au secteur financier. Il s’agit donc d’une mise en demeure.

Que peut-on conclure de cela ? Plutôt que de s’occuper de la paille dans l’œil du voisin… certains pays seraient bien inspirés de s’occuper de la poutre qui les menace….. L’Evangile l’avait recommandé bien avant les politiciens !

0 Kommentare


Diskutieren Sie mit!

Bei Politnetz legen wir Wert auf einen konstruktiven Austausch. Bitte bleiben Sie beim Thema und respektieren Sie andere Personen. Lesen Sie unsere Diskussionsregeln.


Mehr zum Thema «Wirtschaft»

zurück zum Seitenanfang